Burn out : Mieux se connaitre pour ne pas rechuter …

19 septembre 2018

Se remettre d’un burn out est long et souvent douloureux. Dans un premier temps, on ne comprend pas ce qui nous arrive, on était pourtant convaincu que cela ne pouvait pas nous arriver à nous !

Ensuite vient le temps de la colère puis, petit à petit, de l’acceptation. Il faut bien l’admettre, nous nous sommes crus plus fort que nous l’étions vraiment, et notre corps aura eu le dernier mot…

Alors une fois l’énergie retrouvée, on se sent à nouveau prêt à remettre le pied à l’étrier : reprendre une activité professionnelle. C’est souvent une période de fort questionnement et d’angoisse : vais-je être capable de reprendre ? En ai-je envie ? Comment me protéger pour ne pas rechuter ?

Ne pas rechuter…

Ne pas rechuter… c’est effectivement une question cruciale. Parce qu’il ne faut pas croire qu’avoir traverser une fois l’abysse du burn out nous protège. Malheureusement, les raisons qui nous ont fait sombrer sont bien souvent très ancrées en nous, dans notre personnalité, notre histoire. Le burn out est la rencontre d’une personnalité et d’un contexte. Pour se protéger, il faut donc apprendre à mieux se connaitre et décrypter les raisons « psychologiques » qui nous ont conduit au burn out.

Apprendre à se connaitre

C’est la première étape que j’aborde avec les personnes que j’accompagne. Elle est souvent forte en émotions… On croit tous se connaitre, et pourtant… Lorsque l’on raconte notre histoire, notre inconscient laisse passer de nombreuses émotions refoulées dans notre enfance. Emotions, blessures, sur lesquelles nous nous sommes construits. Et elles ont toujours un lien avec notre burn out.

Sauf que ces émotions refoulées, on ne les entend pas. Il faut une écoute extérieure et bienveillante pour vous aider à regarder votre histoire avec un œil différent, mettre le doigt sur ces blessures et en prendre conscience.

L’histoire de Christine

Je vais vous raconter l’histoire de Christine (le prénom est modifié) pour vous aider à comprendre.

Christine a 54 ans. C’est une belle femme, pleine de vie, dynamique, joyeuse. Elle a traversé un burn out l’année dernière et même si elle a repris son travail, elle le vit très mal et n’y trouve plus aucun plaisir. Elle a décidé de trouver sa voie pour changer de vie, et je l’accompagne depuis quelques semaines.

Ses premiers mots, lors de son récit de vie ont été les suivants : « Je suis la dernière d’une fratrie de 5 enfants. Mon père est tombé gravement malade lors de la grossesse de ma mère. Il était absent, hospitalisé et les pronostics des médecins étaient sans équivoque : il ne devait pas survivre. Ma mère était très angoissée à l’idée d’élever ses enfants seule. Elle était persuadée d’attendre un garçon, je devais m’appeler Antoine. Elle a pleuré le jour de ma naissance. Bizarrement, j’ai de suite fait mes nuits, j’étais un bébé qui ne pleurait pas…jusqu’à ce que mon père revienne à la maison, contre toute attente… ».

Que lisez-vous à travers ces lignes ?

Christine, dès sa plus tendre enfance a senti qu’elle devait être forte, ne pas se plaindre pour ne pas déranger. Elle me dira plus tard, à qu’elle point elle admirait sa mère pour sa « résilience ». Elle s’est donc construite sur cette image : pour être aimé, il faut être fort, ne pas se plaindre, ne pas trop s’écouter.

A la suite de son récit, elle me dira : « Ma mère me disait toujours : tu es une élève moyenne. Elle a toujours été plus fière des autres frères et sœur, que de moi, du coup je n’ai pas fait beaucoup d’effort à l’école. Je suis la moins diplômée de la famille ». Elle dit se sentir mal à l’aise avec des gens cultivés, intelligents.

La aussi, vous lisez entre les lignes ? Christine manque de confiance en elle, elle a un sentiment d’infériorité.

Nos émotions refoulées ont toujours un lien avec notre burn out

Ok. Alors quel est le rapport avec le burn out me direz-vous ? Et bien tout simplement, le rapport entre ce récit de vie et le burn out de Christine se trouve dans ces deux éléments.

Christine va tout donner pour gagner la reconnaissance professionnelle, prouver qu’elle est capable, même avec un bac + 2 en poche. Elle ne comptera pas ses heures, ses déplacements, cherchera à réussir pour se prouver à elle et aux autres, qu’elle est capable. Elle y réussira, puisqu’elle sera à plusieurs reprises récompensée pour ses excellents résultats commerciaux.

Jusque là tout va bien. Sauf que l’équation change. Son entreprise est rachetée par un autre groupe, elle se retrouve avec un jeune chef aux dents longues, un périmètre restreint et des collègues contre lesquels il faut se battre pour faire son chiffre. On cherche à la mettre à l’écart, à la déstabiliser. Elle perd pied. Elle qui a toujours été parmi les meilleures, ne supportent pas cet échec. Mais Christine a appris a être forte, alors elle continue, coute que coute, elle souffre en silence, accepte l’inacceptable…jusqu’à la chute : l’arrêt de travail pour burn out, épuisée.

Mais Christine est forte. Alors au bout de 3 mois, elle remonte en selle, et reprend les armes. D’autre problèmes de santé surviennent, mais elle continue. Elle est à nouveau à bout, mais elle continue…

Les comprendre c’est se préserver d’une rechute

Notre première séance, lui permettra de prendre conscience de ces croyances et des impacts que cela a sur sa santé. Elle comprend qu’elle va droit dans le mur à nouveau. Elle commence à accepter l’idée qu’elle a le droit de s’écouter, de ne pas vouloir combattre, mais juste trouver ce qui lui convient pour être heureuse. C’est un déclic immense pour elle. Elle accepte de baisser les armes. Elle comprend contre quoi elle cherche en vain à se battre depuis toujours, au détriment d’elle-même.

C’est la première phase de mes accompagnements. C’est la plus forte aussi, celle où l’on se met à nu.

Voilà pourquoi « Rebondir après un burn out », c’est d’abord commencer à mieux se connaitre, à se comprendre, pour mieux se préserver d’une rechute.

Prenez soin de vous 😉

Cet article t’a plu? Tu souhaites recevoir plus de conseils pour t’envoler vers ta vie professionnelle avec plus de plaisir et d’équilibre? Télécharge mon guide gratuit «les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out» et reçois tous mes futurs articles!

Catherine Py

Catherine Py

Coach "Déclencheuse de nouvelles vies"– Experte des transitions de vie après un burn out.

Psychologue du travail de formation, j’ai exercé pendant 20 ans la fonction de Responsable Ressources Humaines en entreprise avant de connaitre un burn out qui a « changé ma vie en mieux ».

Entrepreneur depuis 2018, j’ai créé Envol et Moi pour aider les personnes qui ont traversé un burn out et qui sont décidées à s’orienter vers l’entrepreneuriat, à lever leurs blocages pour s’envoler vers leur 2ème vie avec plaisir, envie et équilibre. 

J’interviens également en entreprise pour sensibiliser les salariés à la question du burn out et accompagner les salariés concernés.

GRATUIT !

Les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out

Complète ton adresse
et reçois-le par mail !

Burn out 5 étapes

« (Nécessaire) » indique les champs nécessaires

Nom(Nécessaire)
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sur le même sujet…