En cette période des plus étranges et des plus angoissantes que nous vivons actuellement, en pleine crise du Corona virus, j’avais envie de parler de tous ces soignants qui aujourd’hui « ne sont pas sur le front ».

Être soignant, avoir les compétences pour sauver des vies, accompagner, rassurer ces malades de ce fichu COVID-19, et ne pas avoir la possibilité, la capacité de venir aider ses collègues, c’est fichtrement culpabilisant.

Déjà que tomber pour burn out est toujours culpabilisant… La honte, la colère contre soi-même, la peur du jugement des autres est le lot de tous les « burnoutés ». Mais là, je dois bien dire que cela doit être « le pompon » à vivre.

Alors je voudrai aujourd’hui avoir une pensée émue pour eux aussi.

Il va sans dire que je suis, comme tout le monde, très reconnaissante à tous ceux qui se battent tous les jours dans les hôpitaux, qui ne comptent pas leurs heures et leur dévouement, qui surpassent leurs propres peurs et angoisses pour venir en aide. J’espère qu’une fois cette crise terminée, les moyens et la reconnaissance qu’ils réclament depuis de si longues années seront enfin entendus.

Mais j’aimerai aussi ce jour, adresser tout mon réconfort à tous ceux qui sont « tombés » avant la bataille, pour épuisement professionnel, et qui se trouvent aujourd’hui dans une situation très inconfortable.

J’ai pu lire plusieurs post issus de personnel soignant au sein des membres de ma communauté, qui vivent très difficilement le fait de ne pas se sentir capables de venir en aide à leurs collègues en ces temps compliqués.

J’aimerai leur dire qu’ils sont utiles aujourd’hui.

Vous êtes utiles à vous reposer, là maintenant, car si vous étiez sur le front avec les autres, vous ne seriez tout simplement pas efficaces. Être arrêté pour burn out, ce n’est pas du chichi, même si beaucoup malheureusement le pensent.

Être arrêté pour burn out, cela signifie que la tête et le corps n’arrivent plus à suivre. La fatigue est trop importante, la confusion mentale est telle que vous n’êtes pas en pleine possession de vos moyens.

Si vous étiez sur le front, là, en ce moment, alors que vous êtes dans cet état, ce serait totalement contre-productif et même… dangereux pour vos collègues et les patients.

Si vous en êtes là aujourd’hui, c’est que vous avez déjà beaucoup donné, plus que vous n’en étiez capable…

J’aimerai vous dire que vous êtes utiles, là maintenant, parce que vos collègues seront bien contents de pouvoir compter sur vous, quand eux, à leur tour, seront épuisés par la situation de crise, et que, parce que vous vous êtes reposés, sans vous morfondre et vous culpabiliser, vous aurez retrouvé des forces et pourrez les seconder et prendre la relève.

J’aimerai vous dire aussi, que demain, vous serez utiles à vos collègues, qui, traverseront peut-être la même phase difficile que vous en ce moment. Vous aurez acquis l’expérience de cet épuisement et vous saurez trouver les mots pour les réconforter et les guider. Et vous serez précieux pour eux à ce moment-là et pourrez à votre tour, les aider et vous sentir utiles pour eux et pour vos patients.

J’aimerai vous dire enfin, qu’il y a plein de façon d’aider les autres. Si vous ne vous sentez plus capables d’exercer ce métier, il y en a pleins d’autres, tout aussi utiles, qui vous permettront demain de trouver votre place et de contribuer au bien-être des autres.

Alors reposez-vous « pleinement », ne culpabilisez pas. Mieux vous le ferez, plus vous nous serez utiles à tous demain.

Prenez soin de vous !

Catherine

#restezchezvous #solidaritéauxsoignants #solidaritéhopital #covid19 #coronavirus

Cet article vous a plu ? Partagez-le et inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir mon guide gratuit “les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out” et tous mes futurs articles ! 

Catherine PY – Conseils et accompagnement des transitions professionnelles -Formatrice et coach – Spécialisée Burn out.

Psychologue du travail, j’ai exercé pendant une vingtaine d’années la fonction de Responsable Ressources Humaines en entreprise avant mon burn out. J’ai décidé de me consacrer aujourd’hui à l’accompagnement des personnes en burn out en créant Envol & Moi, tout simplement parce que je me suis rendue compte à quel point nous nous retrouvions seul pour rebondir professionnellement après cet évènement. Je vous propose de bénéficier de mon expérience professionnelle et personnelle pour vous aider à changer votre vie en mieux et rebondir. 

J’interviens également en entreprise pour sensibiliser les salariés à la question du burn out et accompagner les salariés concernés.

 

 

 

 

 

 

90 Partages
Partagez89
Partagez
Tweetez
Enregistrer1