Comme nombre d’entre vous, avant de connaitre mon burn out, j’étais persuadée que cela ne m’arriverait jamais. Si j’écris cet article, vous l’avez compris, c’est que je me suis trompée ! 😊

Est-ce que si j’avais connu les signes annonciateurs et les symptômes du burn out, je me serai préservée ? Certainement… Le burn out, c’est comme un tourbillon infernal : quand on y entre, il est difficile de s’en sortir seul… Il nous faut soit un électrochoc (bien souvent, il s’agit de l’arrêt de travail pour Burn out), ou un effet miroir avant de tomber, pour comprendre que nous y courrons tout droit et être capable de corriger le tir.

Avant le burn out, il y a le burn in…

L’étape qui précède le burn out, pourrait être apparenté à « un état de toute puissance ». C’est le moment de surchauffe, où nous travaillons sur un rythme très soutenu, sans pause : toujours à fond !! Et je dirai presque, que l’on aime ça ! vous savez ce sentiment d’avancer, d’abattre le travail ? Cela nous envoie des petites doses d’adrénaline. Le stress a du bon, il stimule. Bien sûr, il arrive à tout le monde de connaitre des « coups de jus », et nous sommes tous capables d’en venir à bout.

Le problème c’est quand le rythme dure trop longtemps… la machine s’épuise…

Si nous écoutons bien, notre entourage personnel ou professionnel nous lance quelques perches : « décroches un peu de ton travail ! », « tu t’arrêtes quand ? », « comment fais-tu pour tenir ce rythme ? » … Mais ces alertes, bien souvent, en phase de Burn in, nous ne les entendons pas. Non…superman ou superwoman est bien au-dessus de tout ça 😉 ! Il / elle tient, le travail ne lui fait pas peur, il/ elle aime ça.

Cependant, superman (ou superwoman) à un moment, commence à fatiguer, mais il ne veut pas l’entendre…trop de trucs à faire ! Le travail devient omniprésent dans sa tête, il n’arrive plus à déconnecter son cerveau, même la nuit… Et la fatigue s’installe…

Les 3 catégories de symptômes du burn out :

Personnellement, quand « après coup » j’ai lu les symptômes du burn out, je ne me suis pas tout à fait retrouvée dans les listes que j’ai lu sur internet. J’ai d’ailleurs mis du temps à reconnaitre que j’avais fait un burn out. Les symptômes sont différents d’un individu à l’autre, et je trouve plus simple et efficace de les regrouper. Les symptômes du burn out recouvrent toujours ces 3 catégories :

  • Symptômes physiques : douleurs, insomnies, forts maux de tête, problèmes cutanées, problèmes digestifs, fatigue persistante malgré le repos…La liste peut être tellement longue des maux possibles que je vous en fait grâce !

Alors, je vous invite juste à vous poser la question suivante : « si j’écoute mon corps, ces derniers temps, quels symptômes de ce type ai-je constaté ? ».

  • Symptômes émotionnels : crise de larmes, sensibilité accrue, irritabilité, perte de confiance, isolement, désintérêt pour son entourage….

Ces derniers temps, avez-vous constaté des réactions émotionnelles qui ne vous ressemblent pas ? Lesquelles ?

  • Symptômes intellectuels : perturbation de la concentration, confusion mentale, difficulté à réfléchir, décider, mémoriser, prioriser…La fatigue persistante nous rend moins efficace au travail. Pour compenser, bien souvent, nous avons le réflexe de mettre les bouchées doubles : rester plus tard le soir, travailler à la maison. Notre cerveau devient tellement plein, qu’il n’arrive plus à tout traiter. La fatigue aidant, on devient brouillon, tête en l’air, on commet des erreurs…Une perte de confiance en soi commence à pointer le bout de son nez, on ne se trouve pas efficace, « pas bon ».

Et vous ? Avez-vous ressenti ces symptômes ?

Comment réagir ?

Si vous vous retrouvez dans ces 3 catégories de symptômes : warning !! N’attendez pas de craquer pour agir !

Comment ? C’est là le plus dur pour les personnes concernées. Elles sont tellement « à fond », elles ont tellement conscience de « tout ce qu’il reste à faire », tellement impliquées, que bien souvent elles n’ont pas la lucidité nécessaire pour faire « une pause sur image », redéfinir les priorités, s’astreindre à des heures de travail raisonnables, s’octroyer des pauses dans la journée, s’offrir des moments de loisirs qui vont la ressourcer. Il est difficile de prendre ces décisions, alors qu’ils sont déjà « sous l’eau ».

S’arrêter c’est comme si vous leur demandiez d’empirer leur problème ! d’ailleurs, ils vous répondront souvent « ce n’est pas possible », « je ne peux pas ».

C’est là que le manager et l’entourage professionnel doivent intervenir pour stopper la personne dans son élan, l’obliger à s’écouter, l’obliger à rentrer chez elle, l’obliger à ne pas travailler en répartissant la charge de travail autrement, l’obliger à prendre du temps pour soi. Si ce n’est pas la bienveillance du manager qui le fait, ce sera tôt ou tard le médecin…

Car ce n’est qu’en s’arrêtant que nous prenons conscience des choses… comme un chien fou qui court jusqu’à l’épuisement, il faut l’arrêter pour le calmer. Sinon ? et bien c’est son corps qui criera stop d’une manière ou d’une autre…

Alors prenez soin de vous et de vos collaborateurs 😉…

J’espère vous avoir éclairci sur les symptômes du burn out.

Vous avez aimé cet article ? Abonnez-vous à la newsletter d’Envol & Moi pour recevoir d’autres précieux conseils et votre guide offert « Les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out ». 

Si vous venez d’être concerné par un burn out, que vous vous sentez perdu, désemparé, que vous ne vous reconnaissez plus, je vous invite à consulter le programme Rebondir, spécialement conçu pour vous. 

Burn out se soigner

Le programme Rebondir après un burn out

Catherine PY – Conseils et accompagnement des transitions professionnelles – Spécialisée Burn out.

Psychologue du travail, j’ai exercé pendant une vingtaine d’années la fonction de Responsable Ressources Humaines en entreprise avant mon burn out. J’ai décidé de me consacrer aujourd’hui à l’accompagnement des personnes en burn out en créant Envol & Moi, tout simplement parce que je me suis rendue compte à quel point nous nous retrouvions seul pour rebondir professionnellement après cet évènement.

Je vous propose de bénéficier de mon expérience professionnelle et personnelle pour vous aider à changer votre vie en mieux et rebondir. 

 

 

Guide 5 etapes clés pour rebondir après un burn out

Recevez le guide "les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out"

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez des articles et conseils pour rebondir après votre burn out.

Vous êtes inscrit à la newsletter d'Envol & Moi ! Vous allez recevoir un email pour télécharger le guide. Merci et à bientôt !

135 Partages
Partagez
Partagez
Tweetez
Enregistrer135