Il y a maintenant plus de 2 ans, j’étais encore salariée. Métro, boulot, dodo… Le même rythme, le même scénario tous les matins, guidée comme un automate. Des horaires à rallonge, et le soupir de soulagement quand tu rentres le soir, tard…

Tu te poses sur son canapé, pas trop l’envie de parler parce que trop HS. Besoin de faire une coupure dans ton cerveau, plus penser, regarder bêtement la télé, pour ne plus penser à tout ce que tu n’as pas eu le temps de faire au boulot, à ce qui t’attend le lendemain.

T’essaies de regarder un film, mais tu t’endors comme une masse à 21h30 après avoir vu les premières minutes du film, et tu te réveilles quand tout est fini ! (Ça te le fait aussi ?!). Alors tu vas te coucher, forcément, tu as du mal à te rendormir. Tu commences à ruminer, à penser au boulot, à ce qu’il faut absolument que tu penses à faire demain au bureau en arrivant. Et puis… ben t’arrives plus à dormir ^^^ Forcément !!

Ça te rappelle quelqu’un ? Hum Hum… je vois… Pour moi cela s’est terminé en burn out, peut être que pour toi aussi ou que tu en prends le chemin…

Alors je vais te dire, moi, j’ai lâché cette vie de m…. Et tous les jours, je me dis à quel point j’ai bien fait ! Oui ! tous les jours, je me dis « qu’est-ce que j’ai de la chance ! ».

Je ne suis pas en train de dire que tu te la coules douce quand tu es à ton compte, non. Bien sûr, devenir web-entrepreneur, ça demande du travail, beaucoup de travail. Tu as beaucoup de choses à apprendre, il faut que tu apprennes le marketing, les mystères du web, des nouveaux outils. Il faut animer tes réseaux sociaux, il faut rédiger des articles (intéressants si possible !), il faut tourner des vidéos, il faut suivre ta comptabilité, gérer tes clients, tes prospects etc.

Il faut surtout savoir gérer les moments d’incertitudes, de doutes. Les montagnes russes de l’entrepreneur ! Il faut réussir à croire en toi, faire confiance à tes idées, tester, essayer, échouer, réajuster, réessayer autrement. Faire face à une incertitude financière aussi. Bref se faire confiance, je crois que c’est LA clé pour réussir en tant qu’entrepreneur.

Mais même si ce n’est pas toujours simple et qu’il y a bien évidemment des inconvénients, personnellement, aujourd’hui, j’y vois surtout d’immenses avantages.

Travailler à domicile

Personnellement, c’est vrai que je cumule les avantages, puisque j’ai une activité sur le web. Mes accompagnements se font via Skype. Pas de transport, pas de temps perdu, pour moi comme pour mes clients(es) J’ai un rdv à 14H ? Je « monte » dans mon bureau à 13h55.

Bon je passe, les côtés pratiques aussi : vous pouvez pendre votre lessive, réceptionner un colis du facteur, vider le lave-vaisselle si ça vous tente entre deux rdv ! Bon ce n’est peut-être pas le truc dont tout le monde rêve, mais il faut avouer que cela a un côté pratique quand même !

Mon bureau : Un espace à moi… au calme…

Mon bureau, c’est mon espace à moi. J’ai utilisé l’une des chambres d’amis pour le transformer en un endroit cocon où je me sens bien. J’ai peint les murs en bleu pour me rappeler la mer, j’ai accroché un cadre… avec vue sur la mer…. Ajouter une photo de moi dans le désert pour me rappeler les voyages et l’aventure… Bref c’est mon endroit.

C’est super important d’avoir un endroit à soi quand tu travailles à domicile. Pas question de travailler au milieu du salon ou de la cuisine et que tout le monde touche à tes affaires !

Et puis surtout, ce que j’apprécie, c’est le calme. Pas de collègue au téléphone, personne qui passe dans mon bureau pour me demander « un truc hyper urgent », ou me demander s’il peut me déranger (ben c’est déjà fait là en fait !). Je travaille au calme, au bruit de la campagne. C’est paisible.

Les pauses dans mon jardin

Le top, c’est les pauses aussi. Pas de café dégueu à la cafet’, dans une salle sans fenêtre, ou vue sur l’usine d’à côté.

Moi mes pauses, je les faits dans mon jardin. J’en profite pour faire un câlin à mon chien, à mon chat. Je prends un café au soleil sur ma terrasse, j’observe la nature, j’écoute les oiseaux. Des pauses zen !!

Travailler à ton rythme

Je me suis rendue compte combien c’était bon, de pouvoir gérer son agenda. Et pourtant je vous assure que je suis sérieuse ! Je mets mon réveil tous les matins pour ne pas flâner au lit, et je commence mes journées… au plus tard à 9h30. Bon ok, y’a pire comme horaire ! Mais je fais généralement des journées de 7h / 8h par jour : Bien mieux que mes journées de 10h / 12h de salariée !

J’aime prendre mon temps le matin. Je déjeune tranquillement, je vais faire une promenade avec mon chien dans la forêt juste à côté de chez moi : au moins 30mn de marche par jour, je fais un peu d’exercices fitness pour sculpter mon corps de rêve (non, là je rêve ^^ !!). Et ensuite je vais bosser, sereinement et avec plaisir. Pas de soupir, pas de « j’ai pas envie d’y aller ». Non, je m’y mets avec plaisir et envie.

Je sais que je n’aime pas être sous pression dans mon agenda. Je fais en sorte d’espacer mes rdv, pour me laisser le temps de souffler entre deux. C’est une question d’équilibre, et c’est essentiel pour moi. C’est mon rythme, chacun le sien.

J’ai fait le choix de prendre peu de client(es) par jour : 2 voire 3 maximum. Mais je suis libre de pouvoir leur consacrer du temps si c’est nécessaire et il m’arrive fréquemment de déborder! Mais ce n’est pas grave. Ce qui compte avant tout, c’est que ma cliente soit satisfaite et que moi aussi, je sois contente du travail accompli.

J’ai construit « ma semaine idéale » dans laquelle j’ai prévu des journées spéciales pour travailler sur des projets, écrire, gérer l’administratif et la comptabilité. Ce sont des journées de travail, sans client. Ce sont aussi des soupapes de sécurité au cas où j’ai des rdv clients à déplacer ou pour une urgence. C’est un vrai confort.

Et bien sûr, si j’ai bien avancé, ou bien si je sens que je suis fatiguée, que je n’avance plus comme il faudrait, je peux décider de tout plier et de faire autre chose pour me ressourcer et revenir plus efficace et productive.

Pouvoir travailler de partout dans le monde (enfin partout où il y a du wifi !)

Moi j’ai toujours rêvé de voyager. Les 5 semaines de congés payés, pour moi, c’était juste horrible ! J’ai décidé de tester le mode « digital nomade » l’année prochaine. Je vais aller travailler en voyage. J’ai acheté un billet d’avion aller, sans billet retour pour la première fois de ma vie !! Je vais pouvoir vivre mon rêve, et en même temps me connecter au réseau pour réaliser mes séances avec mes clients. Je vous raconterai, mais je suis sûre que cela va être une aventure incroyable !

Ce mode de vie et le web entreprenariat, demande une organisation, de la discipline mais surtout de la motivation.

Mais lorsque l’on a trouvé l’activité professionnelle qui « est faite pour nous », dans laquelle on prend du plaisir, dans laquelle on se sent utile, qui répond en outre à un vrai besoin, honnêtement pour moi cela s’est très bien passé (enfin pour le moment !^^).

Tout le monde n’a peut-être pas la même vie d’entrepreneur que moi. J’en connais qui rament vraiment à trouver leurs clients, et c’est un stress terrible à gérer. Cela me faisait très peur quand j’ai débuté. Mais j’ai travaillé ma relation à l’argent, et j’ai surtout appris à me faire confiance. J’ai aussi pris des missions plus alimentaires au début, pour me laisser le temps de me lancer et trouver mes premiers clients. J’ai compris très tôt qu’il fallait commencer en étant accompagnée par des personnes qui étaient passées par là pour ne pas perdre de temps et ne pas s’égarer à commettre des erreurs que l’on peut éviter. Être accompagné : 2ème clé pour réussir.

Alors si vous aussi, après votre burn out, vous vous avez envie de tester une autre vie, de travailler à votre rythme, de trouver l’activité professionnelle qui est faite pour vous et partager mon expérience, prenez un rdv avec moi pour qu’on en parle ensemble 😉

Je vous dis à bientôt !

Cet article vous a plu ? Partagez-le et inscrivez-vous à ma newsletter pour recevoir mon guide gratuit « les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out » et tous mes futurs articles ! 

Catherine PY – Conseils et accompagnement des transitions professionnelles -Formatrice et coach – Spécialisée Burn out.

Psychologue du travail, j’ai exercé pendant une vingtaine d’années la fonction de Responsable Ressources Humaines en entreprise avant mon burn out. J’ai décidé de me consacrer aujourd’hui à l’accompagnement des personnes en burn out en créant Envol & Moi, tout simplement parce que je me suis rendue compte à quel point nous nous retrouvions seul pour rebondir professionnellement après cet évènement. Je vous propose de bénéficier de mon expérience professionnelle et personnelle pour vous aider à changer votre vie en mieux et rebondir. 

J’interviens également en entreprise pour sensibiliser les salariés à la question du burn out et accompagner les salariés concernés.

 

 

 

Guide 5 etapes clés pour rebondir après un burn out

Recevez le guide "les 5 étapes clés pour rebondir après un burn out"

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez des articles et conseils pour rebondir après votre burn out.

Vous êtes inscrit à la newsletter d'Envol & Moi ! Vous allez recevoir un email pour télécharger le guide. Merci et à bientôt !

7 Partages
Partagez1
Partagez
Tweetez
Enregistrer6